Windows 10 encore disponible en version d’occasion

Microsoft vient de lancer la dernière version de son système d’exploitation : Windows 11. Si les différences visibles par rapport à la précédente version concernent presque exclusivement le nouveau design, les exigences matérielles quant à elles ont sensiblement augmenté. Le changement comporte néanmoins des risques et il reste donc intéressant pour les entreprises de continuer à installer Windows 10. Cela reste possible grâce au marché de l’occasion, et ce à un prix tout à fait raisonnable.

Chaque nouvelle version du logiciel s’accompagne généralement d’exigences supérieures en matière de configuration. Avec Windows 11, celles-ci sont particulièrement restrictives. Le nouveau système d’exploitation ne fonctionne que sur les appareils dotés de processeurs relativement récents. Sont compatibles les processeurs AMD et Intel Core i de dernières générations. Jennifer Schneider, directrice générale du fournisseur de logiciels d’occasion usedSoft Allemagne : « De nombreuses entreprises utilisent différents PC et ordinateurs portables. Vous devez d’abord prendre le temps de vérifier si les différents appareils sont compatibles. Le changement comporte le risque que le matériel existant ne puisse pas exécuter Windows 11. En outre, l’expérience montre que les nouveaux systèmes d’exploitation ne sont pas encore entièrement aboutis après leur lancement et que des problèmes de démarrage surviennent. »

On peut se demander si le changement en vaut la peine pour les entreprises. La principale différence entre les versions réside dans le design. Windows 11 semble plus ordonné et plus moderne. Toutefois, cela signifie également que les utilisateurs doivent d’abord apprendre à se familiariser avec le nouveau système. « La version précédente, Windows 10, n’est pas seulement une option familière, mais aussi une alternative qui a fait ses preuves et qui est solide », déclare J. Schneider. « Sur la boutique en ligne usedSoft, nous continuons à proposer les licences à un prix avantageux. Si Microsoft ne proposera plus que Windows 11 à l’avenir, le marché de l’occasion sera le seul moyen de continuer à obtenir la version précédente. »