0 0 0 0
Cette boutique en ligne utilise des cookies pour une expérience d’achat optimale. Avec cela, des informations de session ou la version linguistique de votre ordinateur, par exemple, sont enregistré(e)s. Sans cookies, l’étendue des fonctions de la boutique en ligne est restreinte. En continuant à utiliser le site Web, vous approuvez l’utilisation de cookies. Pour plus d’informations au sujet de cookies, veuillez cliquer ici.

Nouveau chiffre d’affaires record pour usedSoft

Lors de l’exercice 2018, la croissance de usedSoft, le groupe commercial international spécialisé dans les logiciels, a continué d’accélérer. L’entreprise usedSoft a atteint, lors du dernier exercice, un chiffre d’affaires total de 29,4 millions d’euros. Cela correspond à une croissance de 48 pour cent par rapport à l’année précédente. En 2017, le chiffre d’affaires avait déjà atteint 19,8 millions d’euros (18 pour cent de plus que l’année précédente). Il avait été de 16,7 millions d’euros en 2016 et de 12,1 millions d’euros en 2015.

« Le marché du logiciel d’occasion connaît une dynamique énorme » souligne Peter Schneider, fondateur et PDG de usedSoft. « Cette croissance va donc se poursuivre et nous nous y préparons. Nous avons en particulier sensiblement élargi nos sources afin de pouvoir répondre à la demande croissante. Pour ce qui est de la productibilité, dans le secteur du logiciel d’occasion, le bon grain est séparé de l’ivraie. »

Notre clientèle inclut entre autres les sociétés Alete, s.Oliver, Segafredo, Roederer, l’aéroport de Munich, un des meilleurs clubs de football de la première division allemande de football ainsi que diverses caisses d’épargne et divers cabinets d’avocats. Le cœur de l’activité est constitué par les logiciels informatiques de Microsoft et d’Adobe. Les membres du conseil d’administration de l’entreprise sont Hans-Olaf Henkel, ancien PDG d’IBM Europe, Manfred Schneider, ancien dirigeant de Bayer et Gerhard Stratthaus, ancien ministre des Finances du Land Bade-Wurtemberg.

La forte croissance rencontrée lors de l’exercice écoulé est due à trois principaux facteurs : l’expansion internationale, la croissance du commerce en ligne et l’acquisition résolue de nouveaux clients.

usedSoft a en outre continué de miser sur la croissance internationale en 2018. Le groupe dispose aujourd’hui de bureaux commerciaux sur trois continents : en Europe (outre le siège en Suisse et le bureau originel en Allemagne, l’Autriche, la France et le Benelux comptent également des bureaux), en Asie (Singapour et Hong Kong) ainsi qu’en Afrique (Afrique du sud). Sur d’autres marchés, tels que l’Italie par ex., usedSoft travaille en collaboration avec des agents commerciaux sélectionnés. Ces filiales et partenaires commerciaux contribuent toujours plus au chiffre d’affaires total du groupe usedSoft. L’activité usedSoft en France a par exemple progressé de plus de 40 pour cent en 2018. L’activité en Asie a elle aussi connu une évolution positive.

Le deuxième axe stratégique de usedSoft repose sur la numérisation continue de l’activité commerciale. Le groupe usedSoft a considérablement développé sa plateforme commerciale en ligne l’année dernière. Les fonctionnalités et l’offre ont été sensiblement élargies. Par conséquent, les chiffres d’affaires réalisés au travers de la vente en ligne ont pu augmenter de plus de 45 pour cent. usedSoft a d’ailleurs acquis 61 pour cent des nouveaux clients via la boutique en ligne en 2018. La boutique usedSoft est désormais disponible en quatre langues, l’allemand, l’anglais, le français et l’italien.

Le troisième pilier de la croissance chez usedSoft est l’acquisition active de nouveaux clients. En 2018, le nombre de clients a connu une nouvelle forte progression, de l’ordre de 13 pour cent. Cela représente quelque 6,5 nouveaux clients par jour. usedSoft compte à présent quelque 13 000 entreprises parmi sa clientèle.

« Ces trois moteurs de croissance continueront d’être au cœur de notre stratégie commerciale dans les années à venir » déclare M. Schneider, le PDG de usedSoft. « Nous continuons de veiller dans le même temps à ce que notre organisation reste souple afin de pouvoir réagir rapidement et avec flexibilité en cas de fluctuations économiques. »

usedSoft a été fondée en 2003 par Peter Schneider et fut le premier fournisseur de logiciels d’occasion, contribuant à ce titre à développer et établir ce marché. Les économies réalisées lors de l’achat de licences déjà utilisées peuvent atteindre 50 pour cent du prix de vente. Une licence d’occasion a pour l’acheteur la même valeur qu’une neuve car à la différence de nombreux autres produits, le logiciel ne s’use pas. Sur le marché de l’occasion, les entreprises et administrations ont la possibilité d’acheter des logiciels moins cher mais également de vendre leurs licences excédentaires et de les retransformer en liquidités.