Logiciels d’occasion : les ventes d’Office 2019 décuplées

Les ventes de licences d’occasion pour « Office 2019 Standard » ont été multipliées par dix voire plus durant l’année passée, annonce aujourd’hui usedSoft, le fournisseur européen de logiciels d’occasion. La demande de licences pour accéder à distance aux serveurs des entreprises dans le cadre du télétravail a elle aussi explosé.

En 2020, la version « Office 2019 Standard » a été dix fois plus achetée que durant l’année précédente. Jennifer Schneider, directrice générale de usedSoft, avance plusieurs explications à cette demande accrue : « Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses entreprises ont dû créer de nouveaux postes en télétravail sur lesquels devait être installé Microsoft Office. Le fait que le choix se soit majoritairement porté sur des licences d’occasion de la toute dernière version n’est guère étonnant. Sur le marché de l’occasion, Office 2019 est vendue jusqu’à 50 % moins chère qu’en version neuve. Les licences d’occasion continuent par ailleurs d’être une alternative pour tous ceux qui ne veulent pas dépendre du modèle Cloud ou d’abonnement de Microsoft ».

Outre l’explosion du télétravail, la fin du support pour « Office 2010 » expliquerait la ruée vers les versions d’Office plus récentes, ajoute Jennifer Schneider. « Office 2016 Standard », le produit le plus vendu de l’année dernière, compte elle aussi parmi les meilleures ventes. « La version 2016 coûte bien moins chère que son successeur tout en proposant tous les programmes importants », poursuit Jennifer Schneider. « Dans les circonstances économiques actuelles, les entreprises ne veulent pas dépenser plus qu’il n’en faut ». Un plus grand nombre de licences Standard a été vendu, toutes versions confondues. À l’inverse, l’édition « Professional Plus » a vu sa popularité baisser. Le pack Standard suffit largement à la plupart des entreprises avec son équipement de base complet en matière de programmes.

Plus de licences d’accès nécessaires pour la connexion en télétravail

Sur la liste des dix produits les plus vendus en 2020 figurent également plusieurs « RDS CAL » (Client Access Licence pour Remote Desktop Services). Il s’agit là de licences dont les entreprises ont besoin pour permettre d’accéder à leurs serveurs à distance, depuis des ordinateurs de bureau ou portables. « La création de nouveaux postes de travail à distance doit s’accompagner des licences pour l’accès à distance », souligne Jennifer Schneider. « Dès le début de la pandémie, nous avons baissé les prix de ce type de licences d’accès. Nous nous chargeons par ailleurs de l’activation des RDS CAL pour nos clients afin de leur garantir une attribution rapide de nouvelles licences ». usedSoft est fort d’une longue expérience du marché des licences logicielles. L’entreprise a été le premier fournisseur européen à intégrer le commerce de logiciels d’occasion au marché B2B, marché sur lequel il occupe aujourd’hui une place de leader.