Communiqués de presse

25.04.2018

Schneider, ancien patron de BAYER, rejoint usedSoft

L'ancien président du directoire et du conseil de surveillance de BAYER AG, Manfred Schneider, a rejoint le conseil d'administration du célèbre fournisseur de logiciels d'occasion usedSoft.

« C'est un plaisir pour moi de soutenir de jeunes entreprises qui apportent des idées nouvelles sur les marchés », explique Manfred Schneider au sujet de sa motivation à s’engager aux côtés de usedSoft. « Le business model de l'occasion en fait partie. Ce marché de plusieurs milliards, dominé par de grands fournisseurs, est en train d'être brisé par un fournisseur, certes petit mais qui sait s'imposer. »

En tant que membre du conseil d'administration, Manfred Schneider souhaite s’investir en faveur du groupe usedSoft en tant que conseiller en développement. Les autres membres du conseil d'administration de usedSoft sont Hans-Olaf Henkel, parlementaire européen, ancien président de BDI et directeur d'IBM Europe, Gerhard Stratthaus, ancien ministre des finances du Bade-Wurtemberg et Peter Schneider, fondateur de usedSoft.

« Nous sommes très heureux que Manfred Schneider ait rejoint notre conseil d'administration », a souligné Peter Schneider. « Pour le modèle d'affaires du groupe usedSoft et pour notre parcours de croissance, il représente un précieux soutien. L'engagement de Manfred Schneider confirme également notre ferme volonté de poursuivre la libéralisation du marché du logiciel. »
Peter Schneider et Manfred Schneider se connaissent grâce à leur travail politique commun dans le cadre de la « Convention pour l'Allemagne », que l'ancien président fédéral Roman Herzog a fondée et dirigée jusqu'à sa mort.

usedSoft a « inventé » le marché des logiciels d’occasion en 2003 et l'a ouvert dans les années suivantes. De plus, Peter Schneider a réussi à faire respecter son modèle d'entreprise face à la plus forte résistance des monopoles logiciels américains. En particulier, il a introduit plusieurs procédures devant la Cour de justice européenne (CJCE) et la Cour fédérale de justice (BGH), confirmant ainsi la légalité fondamentale du commerce des logiciels d’occasion.

usedSoft a enregistré jusqu'à 30 % de croissance par an au cours des dernières années. Dans l'état actuel des choses, le chiffre d'affaires du groupe d'entreprises internationales dépassera pour la première fois cette année la barre des 20 millions. « Le volume du marché des logiciels standard, pour l’Allemagne uniquement, représente environ 5 milliards d'euros par an », a ajouté Peter Schneider. « Cela montre l'énorme potentiel du marché des logiciels d'occasion. »

La société usedSoft

usedSoft a été fondée en 2003 et est un fournisseur européen leader de logiciels standard d’occasion. Les acheteurs de licences usedSoft sont autant des entreprises que des administrations et des commerçants de logiciels. Alete, s.Oliver, Segafredo, l’aéroport de Munich, un club leader de la Bundesliga (championnat allemand de football) ainsi que diverses caisses d’épargne et des cabinets d’avocats sont quelques-uns des 10 000 clients du groupe usedSoft. Les administrations allemandes font elles aussi de plus en plus appel aux logiciels d’occasion : outre le tribunal social fédéral de Cassel et la banque de données du Bade-Wurtemberg, plus de 1 200 administrations, villes et communes misent sur les licences usedSoft, à l’image des villes de Nuremberg, Fürth et l’arrondissement (Landkreis) de Passau. Les économies réalisées à l’achat de licences déjà utilisées représentent jusqu’à 50 pourcent du prix de vente. Les membres du conseil d'administration de l'entreprise sont Hans-Olaf Henkel, ancien PDG d'IBM Europe et Gerhard Stratthaus, l'ancien ministre des Finances du Land Bade-Wurtemberg et l'ancien président de Bayer Manfred Schneider.

www.usedsoft.com

Christoph Möller
möller pr

Téléphone: +49 (0) 221 80 10 87-87
E-Mail: cm@moeller-pr.de
Website www.moeller-pr.de